CLOTURE DU CYCLE CINEMATOGRAPHIQUE: “LES SAMEDIS DU CINEMA ITALIEN”

Logo Repp. Ita                                  nouveau logo IFC.png

Chers, Chères, Cinéphiles,

voilà quelques photos, prises par un photographe amateur, du débat en langue italienne ainsi que du cocktail qui ont suivi la  projection du  film ” Tous les saints jours que Dieu fait” avec lequel nous avons clôturé le cycle “LES SAMEDIS DU CINEMA ITALIEN” 2017-2018.

20180505_180052

20180505_181526

 

 

 

 

 

 

 

 

Foto 1, 2.  Le débat avec  le public: Michelle, Jules, Verlain, Gervais; Jules et tous les autres.

Merci au public pour avoir participé d’une façon très passionée; aux étudiants et aux responsables de l’Université de Douala et des centres privés de langue italienne.  Le Vice Consulat d’Italie manifeste également sa chaleurese reconaissance à toute l’équipe de l’Institut Français pour la généreuse hospitalité, la communication et l’appui technnique.

20180505_182734

Foto 3. Notre cocktail très sympa20180505_181838

Foto 4.  “Le Kongossa” pendant le cocktail

Le cycle cinématographique a été pensé, réalisé et soutenu par le Vice Consulat Honoraire d’Italie à Douala.

20180505_183915Foto 5.  Photo souvenir

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

COLLABORATION SCIENTIFIQUE: SEMINAIRE “APPROCHE MILANAISE DE LA PSYCHOTHERAPIE SYSTEMIQUE ET FAMILIALE”

La psychothérapeute systémicienne italienne, dr. Silvia PIAVENTO, a tenu le séminaire sur l’APPROCHE MILANAISE DE LA PSYCHOTERAPIE SYSTEMIQUE ET FAMILIALE” en collaboration avec le prof. Erero NJIENGWÉ, psychologue clynicien d’orientation cognitivo-comportementale.

silvia piavento 2

Foto 1: Dr. Silvia PIAVENTO et prof. Erero NJIENGWÉ entourés de leurs étudiants

Reservé aux étudiants/tes du Master II en psychologie clinique le séminaire a eu lieu le 6, 20, 27 février et 27 mars 2018  à l’Universitè de Douala, qui consolide de plus en plus ses relations scientifiques avec des partenariats italiens.

foto piavento silvia

Foto 2: Dr. Silvia PIAVENTO en plein cours

Composé d’une partie théorique et d’une partie pratique, le séminaire était consacré à la présentation de la méthode psychotérapique “MILAN APPROACH” mise au point dans les années soixante a Milan (Italie) par Luigi BOSCOLO, Gianfranco CECCHIN et Mara SELVINI PALAZZOLI. Centrée sur le système interpersonnel et environnemental de la personne souffrante, cette thérapie peut s’appliquer à un individu, un couple, une famille et à un groupe. En raison de l’importance accordée à l’interaction entre une personne et son mileu social et culturel, le “MILAN APPROACH” s’adapte très bien aux contextes transculturels.

foto silvia p

Foto 3: Dr. Silvia PIAVENTO en plein cours

Née à Trevise dans la région de la Vénétie, Mme Silvia PIAVENTO décroche en 2008  son diplome de master 2 en psychologie clinique et dynamique à l’Université de Padoue. Puis, elle intégre l’École milanaise de Trevise orientée vers la thérapie de famille pour se spécialiser en psychotérapie systemique relationelle. Son parcours s’achève en 2014 avec l’habilitation à pratiquer le “MILAN APPROACH”. Depuis novembre 2014, elle reçoit ses patients dans son cabinet auprès de la Clinique de Psychopathologie Appliquée “Convergence Psy -Santé” à Douala, elle anime le blog, https://psychologiedecoupledouala.com Elle tient également des séminaires didactiques et professionels. 

Traduit par  Dal Pos Monica

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

“ZOOM”: LA GUIDA DELLE ATTIVITA ECONOMICHE

Si informa che le guide “YAOUNDE ZOOM” 2016 – 2018 e “DOUALA ZOOM” 2016 – 2018 sulle attività economiche presenti nelle città di Yaounde e di Douala, rispettivamente la capitale politica ed economica del Camerun, sono state recentemente pubblicate.

DOUALA ZOOM

Esse sono uno strumento informativo pratico, utile ed affidabile per conoscere velocemente le attività amministrative, dei servizi, commerciali ed industriali che operano in modo professionale sul territorio, indicate in base alla tipologia.

Le guide saranno progressivamente acquistabili presso i seguenti punti vendita:

  • La Casa editrice “C.I.S.M.”,  tra la concessionaria “Yamaha” e l’assicurazione “Activa”, rue Silvani, Akwa, Douala, cell.: (00237) 699 77 86 13; 677 49 80 11; 699 85 28 30, E-mail: cismzoom@yahoo.fr
  • Le librerie, le cartolibrerie
  • Le stazioni di servizio “Bonjour” della TOTAL, TRADEX
  • I supermercati

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

POLITICHE AMBIENTALI E GESTIONE DEI RIFIUTI IN CAMERUN. FORMAZIONE dell’esperto Marco BERTUCELLI al GICAM

Mesdames, Messieurs,

sous le haut patronage du Ministère de l’Environnement de la Protection de la Nature et du Développement Durable, le Directeur Général a l’honneur de vous convier à la formation organisé du 04 au 05 Mai 2018 au GICAM-Bonanjo de Douala avec la participation d’un expert italien ayant plus de 50 ans d’expérience dans le recyclage des déchets en Europe, Marco BERTUCCELLI, PDG de l’entreprise suisse “ECHO POLISTIROLOS.A.”.

La thématique générale de cette formation « Politiques environnementales et gestion des déchets au Cameroun », vise à connaître les enjeux relatifs à la protection de l’environnement, à la gestion des déchets au Cameroun, et à maîtriser les contraintes réglementaires ainsi que les techniques de gestion des déchets.

Cet évènement verra la participation des acteurs publics et privés impliqués dans la gestion des déchets et de toutes les organisations éco-responsables.

Pour toute sorte d’informations:  PROGRAMME FORMATION DU 04 AU 05 MAI 2018

GICAM

2 commenti

Archiviato in Uncategorized

Borse di studio offerte dal Governo Italiano per l’anno accademico 2018-2019 (scadenza: 7 MAGGIO 2018)

Sorgente: Borse di studio offerte dal Governo Italiano per l’anno accademico 2018-2019 (scadenza: 7 MAGGIO 2018)

2 commenti

Archiviato in Uncategorized

LES SAMEDIS DU CINEMA ITALIEN

Chers, Chères Cinéphiles,

Le Vice Consulat Honoraire vous convie à franchir la dernière étape du parcours cinématografique 2017-2018, “LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN” avec la projection de l’amusante comédie “Chaque jour que Dieu fait” de Paolo Virzì qui aura lieu SAMEDI 5 MAI 2018 à 16H à l’IF de Douala.  Merci de partager cette initiative culturelle, qui sera suivie d’un débat en langue italienne modéré par Mme Dal Pos Monica.  Ciao et à samedì!

TUTTI I SANTI GIORNI .jpg

 

SYNOPSIS

Guido et Antonia n’ont à priori rien en commun, mais ils s’aiment. Guido est calme, drôle et patient. Il a fait de brillantes études en langues anciennes et travaille malgré tout comme portier de nuit dans un hôtel. Par contre Antonia, sa compagne, bouge et elle est susceptible et imprévisible. Chanteuse d’un duo, elle bosse aujourd’hui dans une entreprise de location de voiture. Leur amour est sans nuages, donc ils décident d’avoir un enfant. C’est là que tout se complique… « Chaque jour que Dieu fait » est une rom-com parlant de façon légère d’un sujet grave et délicat: le parcours du combattant qui doivent subir les couples candidats à la fécondation médicalement assistée. Cela donne lieu aussi à des scènes cocasses jouées par deux acteurs irrésistibles, Luca Marinelli (Guido) et Federica Caiozzo (Antonia) en osmose parfaite.

NOTES CRITIQUES

Paolo Virzi lève un coin de voile sur son œuvre: « J’aimerais bien faire un petit film, drôle, doux. Et léger. Il s’agira une fois de plus d’une comédie ayant peu des éléments, une vraisemblable équipe d’acteurs et un scénario très simple ». www.cinematografo.it

« La dixième pellicule de Virzi interroge les Italiens: « Qu’est- ce qu’ils sont-ils en train de devenir? », car excepté le noyau narratif de surface centré sur le désir parental d’une jeune couple, cette demande est le véritable sujet du film.  En effet, Guido et Antonia sont entourés par des gens déplorables composé par des romains brutaux et des étrangers bizarres. « Chaque jour que Dieu fait » est une histoire tragicomique. Elle porte en scène comment se déroulent la vie de personnes bien dans un Pays en manque de valeurs et de repères. Bref, cette comédie nous fait rire et pleurer en même temps, parce que chacun de nous fait à la fois rire et pleurer”. Alberto Crespi, L’Unità, 11 octobre 2012.

«Tirée du roman La Géneration de Simone Lenzi, ayant également écrit le scénario avec Francesco Bruni, cette comédie à été tourné à Acilia dans la banlieue romaine. Malgré qu’elle soit une œuvre mineure par rapport à la choralité marquant les films de Virzi, elle jouée par des acteurs talentueux et sympathiques. Acteur du théâtre, Luca Marinelli (Guido), s’adapte bien au rôle du prolétaire cultivé pendant Federica Caiozzo (Antonia), chanteuse de profession, semble avoir été le modèle pour son rôle à lui. […]. « Chaque jour que Dieu a fait » est un film à la fois sentimental et civile, capable de communiquer avec son public duquel le cinéma italien a absolument besoin “. Marco Giusti Il Manifesto  11 octobre 2012.

NOTE BIOGRAPHIQUE

Paolo_Virzi foto

Foto:  Paolo Virzì

Fils d’un policier sicilien, Paolo Virzì né à Livourne en 1964 (Toscane) dans la ville natale de sa mère. Il cultive depuis son enfance la passion pour la littérature qui inspire ses scénarios. Diplômé au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome, Virzì révèle tout son talent depuis son premier film, La bella vita (1994) qui emporte nombreux prix. D’autres suivront. C’est le début d’une remarquable carrière d’un réalisateur doué d’une particulière capacité d’aborder des sujets sérieux avec une touche d’ironie. « Chaque jour que Dieu fait » c’est son dixième œuvre dont la bande sonore a été récompensé par le David de Donatello 2013.

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

VIAGGIARE SICURI IN CAMERUN

 

logo-viaggiare-sicuri-big

Si avvertono i Signori/e connazionali che il Ministero degli Affari Esteri italiano ha aggiornato la scheda paese per quanto riguarda le indicazioni sulla sicurezza relative al Camerun. Gli interessati possono prendere visione al link:
http://www.viaggiaresicuri.it/paesi/dettaglio/camerun.html

Buona lettura.

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

LES SAMEDIS DU CINEMA ITALIEN

 

Chers, Chères Cinephiles,

À l’occasion du programme  «LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN» je vous donne R.V. SAMEDI 14 AVRIL 2018 à 16h00 à l’Institut Français. Le film sera présenté et animé par un échange en langue italienne par Mme Monica Dal Pos. Buona visione!

Le thriller à suspense Nessuno Mi troverà nous parle de la disparition d’un des plus génial homme de science et intellectuel du XX siècle, le physicien Ettore Majorana disparu entre le 26 et 27 mars 1938. Tout le monde semble être impliqué dans l’affaire “Majorana”: les services secrets, la police, les politiciens, les militaires et les scientifiques. Mais, au but du compte, le mystère persiste depuis 80 ans.  La piste la plus suivie? Une relation professionnelle tendue entre lui et son collègue, Enrico Fermi, Prix Nobel pour la physique en 1938. Un film qui bascule entre le documentaire et l’animation réalisé grâce à un collage des techniques: des documents, des images d’archives et du graphique nouvel.

nessuno mi troverà aprile.jpg

Trailer sur : https://youtu.be/jWcsGqXdZBw

SYNOPSIS

Ettore Majorana (Catania 1906 – disparut le 26 mars 1938) était un des hommes de science le plus original et raffiné du XXème siècle: à 31 ans il venait d’être nommé professeur de physique théorique à l’Institut de Physique de l’Université de Naples. Le soir du 25 mars il s’embarque pour Palerme (Chef-lieu de la Sicile) en laissant dans la chambre d’hôtel une lettre adressée à ses proches : «J’ai un seul souhait : n’habillez-vous pas en noir. Portez le deuil au plus pendant trois jours ». Pourtant le lendemain il débarque à Palerme; et, il écrit une lettre à son directeur : «La mer m’a refusé donc j’y reviendrai demain […] ». À partir de ce moment il n’y aura nulle trace de ce génial physicien.

NOTES CRITIQUES

Ça fait 80 ans que la disparition de Ettore Majorana nous interroge. C’est certain qu’à cette époque-là Ettore Majorana était dans une profonde détresse. On avance des hypothèses: suicide, fuite, enlèvement, homicide. Et on nourri des faux mythes à démystifier, par exemple celui diffusé par le beau livre de Leonardo Sciascia ( Recalmuto 1921 – 1989 Palermo) «La disparition de Majorana » en 1975. Selon l’ écrivain l’écrivain sicilien le physicien aurait disparu en raison de sa compréhension anticipée sur le développement disruptif de la physique nucléaire.  Une thèse justement réfutée par Edoardo Amaldi: il aurait était impossible même pour un homme de génie de prévoir la construction de la bombe atomique dans le printemps 1938. De toute façon, Majorana était parvenu à des résultats scientifiques très importants  reconnus à posteriori : de nos jours dans les laboratoires de physique de l’Institut national de Physique Nucléaire on cherche le «Neutrino de Majorana». Son hypoyhèse s’appuie sur l’idée de l’existence des particules coïncidant avec ses propres antiparticules. Elle a été présentée dans un génial article publié en 1937.

NOTE BIOGRAPHIQUE

Egidio Eronico (Rome le 17 aout 1955) embrasse la carrière cinématographique en tant que producteur et metteur en scène de film indépendants super 8 avant de décrocher son diplôme en architecture. En 1982 il tourne son premier, Viaggio in città,et il se dédie également aux tournages des documentaires. Depuis le 2007 il collabore avec RAI INTERNATIONAL. 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

C.F.T.A.: AFRICA ACCORDO LIBERO SCAMBIO

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

“What a Wonferdul World” Milano 18-25 marzo 2018. 28° FESTIVAL Cinena Africano, Asia e America Latina

copertina festival cinema africano

Si terrà a Milano, dal 18 al 25 marzo, la 28ª edizione del Festival del Cinema Africano, d’Asia e America Latina, l’unico in Italia dedicato alle cinematografie e alle culture di Africa, Asia e America Latina.

A rappresentare la variegata proposta culturale del Festival, nell’immagine ufficiale torna  la Zebra prismatica, quest’anno in versione “high-tech” e accompagnata dal claim WWW – What a Wonderful World.

Da ormai tre anni il Festival si propone infatti di raccontare gli aspetti più moderni dei tre continenti, in particolare dall’Africa. Proprio in questa direzione vanno i 2 principali eventi extra cinematografici proposti quest’anno dal Festival:

WWW! What a Wonderful World! – Come le nuove tecnologie cambiano l’Africa
Tavola Rotonda promossa da COE e FCAAAL, in collaborazione con Fondazione EDU e Meet the Media Guru, dedicata ai temi dell’innovazione.
Il 19 marzo 2018 allo Spazio Oberdan si parlerà di impatto sociale e culturale del web in Africa con due interessanti “case histories” di start up innovative nell’ambito dell’ITC.

AfricaAfrica, exploring the Now of African design and photography Mostra fotografica a Palazzo Litta Cultura (15 marzo – 2 aprile 2018) che ambisce a presentare il meglio della fotografia africana contemporanea.
La mostra AfricaAfrica è il seguito ideale delle precedenti esposizioni Africa 3.0 e Where Future Beats organizzate  dal FCAAAL con il Lagos Photo Festival e presentate al Festival Center nel 2016 e 2017.
Tra gli artisti selezionati Joana Choumali, fotografa ivoriana di fama internazionale, che sarà ospite del Festival e a cui sarà dedicato un focus con opere inedite al Festival Center (Casello Ovest Porta di Venezia 17-25 marzo).

La proposta extra-cinematografica del Festival comprende inoltre:
– il ricco programma del Festival Center (Casello Ovest di Porta Venezia), lo spazio di incontro tra il pubblico e gli ospiti del festival con iniziative multidisciplinari da e su Africa, Asia e America Latina.
– la seconda edizione del Festival OFF, in collaborazione con Porta Venezia Social District, un palinsesto di attività nel quartiere di Porta Venezia, il cuore pulsante in centro città del Festival.


Il programma cinematografico

60 film
– selezionati su circa 600 film visionati – 25 in prima visione italiana e 5 anteprime mondiali, per 7 giorni di programmazione.

La 28ª edizione del Festival del Cinema Africano, d’Asia e America Latina aprirà ufficialmente domenica 18 marzo, alle ore 20.30, all’Auditorium San Fedele di Milano.
I film in concorso saranno giudicati da una Giuria internazionale composta da tre esperti che assegnerà il Premio al Miglior Film del Concorso Lungometraggi Finestre sul Mondo e da una Giuria di giornalisti italiani che attribuirà il Premio al Miglior Cortometraggio Africano e al Miglior film della sezione Extr’A dedicata ai film italiani girati nei tre continenti o sulle tematiche dell’immigrazione in Italia.
I film in competizione concorrono all’assegnazione di un montepremi di circa 20.000 euro. Alcuni premi paralleli sono destinati all’acquisizione dei diritti per la distribuzione di cortometraggi. Alcuni dei lungometraggi del festival saranno presi in distribuzione dal COE per il circuito non commerciale italiano e in particolare per il settore dell’educazione.

Film d’apertura
Ad aprire la 28ª edizione sarà l’anteprima italiana di Une saison en France, l’ultimo attesissimo film di una vecchia conoscenza del Festival: Mahamat-Saleh Haroun (Premio Speciale della Giuria a Venezia con il film Daratt). Anche in Francia i temi dell’immigrazione continuano ad ispirare i registi e il celebre cineasta ciadiano dà il suo contributo alla causa. Nel suo primo film girato in Francia, racconta infatti un dramma intimo affrontando la questione scottante dei richiedenti asilo senza retorica né cliché mediatici, grazie anche all’interpretazione intensa e senza sbavature di Eriq Ebouaney e Sandrine Bonnaire.

Le sezioni
Concorso Lungometraggi Finestre sul Mondo: 10 film (fiction e documentari) accuratamente selezionati tra le ultime produzioni provenienti dai tre continenti, privilegiando le opere dei giovani registi.

Concorso Cortometraggi Africani: ospita i migliori brevi film (fiction e documentari) realizzati da registi provenienti da tutta l’Africa e dalla diaspora. La sezione ha l’obiettivo di promuovere i giovani registi africani ai loro primi passi nel cinema e di mostrare le nuove tendenze e le sperimentazioni del cinema africano.

Concorso Extr’A: dedicato ai film di registi italiani a confronto con altre culture con l’intento di raccontare un’Italia che si fa interprete della diversità culturale. Sono selezionati in questa sezione i film di registi italiani girati nei tre continenti o i film che hanno come soggetto le tematiche dell’immigrazione.

Sezione Flash: raccoglie i film/evento del Festival: anteprime di rilievo che presentano le opere recenti di registi affermati, film acclamati dalla critica o premiati nei maggiori festival internazionali, il meglio del cinema contemporaneo che racconta e interpreta l’attualità di Africa, Asia e America Latina.

E tutti ridono…: la sezione delle commedie più divertenti dai tre continenti.

Anche quest’anno tornano gli spazi dedicati ai giovani: Spazio Scuola prevede proiezioni riservate alle scuole secondarie di primo e secondo grado e lo Spazio Università organizza incontri di promozione e conoscenza delle cinematografie dei tre continenti con gli studenti universitari milanesi.
Non mancheranno altre rassegne “Dopofestival” su tutto il territorio nazionale.

Il 28° Festival del Cinema Africano, d’Asia e America Latina è stato, inoltre, inserito nel palinsesto dedicato all’Anno Europeo del Patrimonio Culturale 2018, promosso dal MiBACT e dalle istituzioni dell’Unione Europea.

Per ogni ulteriore informazione:
COE – Centro Orientamento Educativo
tel. 02 6696258; email: festival@coeweb.org
www.festivalcinemaafricano.org
; www.coeweb.org

Ufficio Stampa:
Studio Sottocorno – Lorena Borghi
lorenab@sottocorno.it, lorenaborghi@gmail.com

Il Festival del Cinema Africano, d’Asia e America Latina è organizzato dall’Associazione Centro Orientamento Educativo – COE. Il Festival è socio fondatore di Milano Film Network (MFN), la rete che unisce l’esperienza e le risorse dei sette festival di cinema milanesi.

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized