Archivi categoria: Uncategorized

Aller au Cinéma? Pourquoi pas ?!

LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN 16 Décembre, 16h IFC Douala

Chers, Chères Cinéphiles je vous invite à la projection de «1200 km di BELLEZZA », documentaire très beau narrant l’histoire, les paysages, les arts et le peuple Italien.

film_2017-18.indd

ITALIA, 2015, min.’75 – VOSF

SYNOPSIS

Contrairement aux grandes puissances telle que l’Angleterre et la France, le sentiment d’unité nationale des Italiens ne s’appuie pas sur sa grandeur économique ou politique, mais plutôt sur la beauté: celle-ci est peut-être le vrai élément constitutif de son esprit national. La loi de l’harmonie s’impose tout au long du Beau Pays: des Alpes du nord à la mer du sud; de la blancheur de la neige aux nuances bleu des côtes. Ce documentaire, réalisé grâce aux archives de l’Istituto Luce, est un voyage des vingt régions italiennes du passé récent à nos jours. C’est l’histoire de ses territoires et de ses paysages ou la vie de gens et les arts se fondent depuis toujours, façonnant les uns et les autres. Et donnant lieu à des scenarios théâtraux.

foto venezia

2009 Décembre. Venise sous la neige

NOTE BIOGRAPHIQUE

220px-Italo_moscati

Italo Moscati est né le 22 août à Milan. A douze il déménagea à Bologne, ou il débuta sa carrière professionnelle en tant que correspondent pour le « Giorno ». Entre-temps il suit de cours de communication puis il décrocha une maitrise en économie, en  histoire contemporaine et une autre en droit. Figure polyédrique : il est journaliste, écrivain, metteur en scène et auteur de nombreux film documentaires. Sa longue collaboration avec la Rai comme producteur de films (Radio Televisione Italiana) lui vaut nombreux prix nationaux et internationaux. Il s’occupe également de critique cinématographique et théâtrale.

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

Semaine de la cuisine italienne

Super cooking session chez BROLI avec le chef Italien Ezio Lovadina du Restaurant Piccola Venezia et visite de l’usine des pâtes BROLI, entièrement équipée avec de la technologie italienne.

INVITATION ITALIAN TASTE 00

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

VIVI ALL’ ESTERO ? L’ A.I.R.E. fa per te

safe_image.php

Vivi all’#estero? Stai facendo un’esperienza di studio o di lavoro fuori dall’#Italia? Per te c’è l’Anagrafe degli Italiani Residenti all’Estero, A.I.R.E. L’Anagrafe degli Italiani Residenti all’Estero (A.I.R.E.) è stata istituita con legge 27 ottobre 1988, n. 470 e contiene i dati dei cittadini italiani che risiedono all’estero per un periodo superiore ai dodici mesi. Essa è gestita dai Comuni sulla base dei dati e delle informazioni provenienti dalle Rappresentanze consolari all’estero.
L’iscrizione all’A.I.R.E. è gratuita, è un diritto-dovere del cittadino (art. 6 legge 470/1988) e costituisce il presupposto per usufruire di una serie di servizi forniti dalle Rappresentanze consolari all’estero, nonché per l’esercizio di importanti diritti.

Devono iscriversi all’A.I.R.E.:

i cittadini che trasferiscono la propria residenza all’estero per periodi superiori a 12 mesi.

quelli che già vi risiedono, sia perché nati all’estero che per successivo acquisto della cittadinanza italiana a qualsiasi titolo. 

Come iscriversi all’A.I.R.E.

L’iscrizione all’A.I.R.E. è effettuata a seguito di dichiarazione resa dall’interessato all’Ufficio consolare competente per territorio entro 90 giorni dal trasferimento della residenza e comporta la contestuale cancellazione dall’Anagrafe della Popolazione Residente (A.P.R.) del Comune di provenienza.

All’apposito modulo, compilato e firmato, che può essere scaricato  AIRE MODULO oppure richiesto scrivendo a douala.onorario@email.it), va allegata la documentazione che provi l’effettiva residenza nella circoscrizione consolare (es. certificato di residenza rilasciato dall’autorità estera, permesso di soggiorno, carta di identità straniera, bollette di utenze residenziali, copia del contratto di lavoro, ecc.). È obbligatorio allegare la fotocopia del passaporto.

Iscriversi è un obbligo e offre anche dei vantaggi! Per saperne di più clicca qui:
➡️ http://www.esteri.it/…/italiani_…/serviziconsolari/aire.html

Normativa Fiscale Residenti all’Estero. Per saperne di più clicca qui :inps

 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

CARGOLUX : AN ITALIAN CARGO COMPANY in CAMERUN

 

Cargolux

      you name it, we flight it!

Si rende noto la compagnia italiana, CARGOLUX INTERNATIONAL S.A, operativa nel trasporto cargo, serve il Camerun con due voli settimanali dal 4 ottobre 2017. Per ulteriori informarzioni rivolgersi alla “Bel Aviation Logistique” Sarl, rue Bonanjo Joss, Douala, tel: 699 991 569.

Cargo Douala

Je vous informe que depuis le 4 octobre 2017 la compagnie italienne, CARGOLUX INTERNATIONAL S.A, sert le Cameroun deux fois par semaine avec un avion cargo specialisé. Pour toutes sortes d’informations veuillez contacter  l’agent “Bel Aviation & Logistique” sarl B.P. 13196, rue Bonanjo Joss, Douala, tél. 699 991 569.

We inform  “Bel Aviation & Logistique” has been selected to represent the Italian cargo compagny “CARGOLUX INTERNATIONAL S.A.” as its supervisory agent. CARGOLUX INTERNATIONAL has been operating in Camerun twice weekly since 4th october 2017. For more informations please contact “Bel Aviation & Logistique”, rue Bonanjo Joss,  Bonanjo, Douala, B.P. 13196, tel.: 699 991 569. 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

Aller au cinéma? Pourquoi pas ?

#LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN#  4 novembre 2017,16h IFDouala#

Chers, Chères Cinéphiles,

le cycle “Les SAMEDIS du CINÉMA ITALIEN” 2017-2018 porte à l’écran ” Youth” de Paolo Sorrentino, le réalisateur oscarisé de ” La Grande Bellezza”.  Ambigu, désorientant, séduisant!

3 EUROPEANS FILMS AWARDS, 3 NASTRI d’ARGENTO film_2017-18.indd

SYNOPSIS

Au centre de l’histoire se trouve un endroit merveilleux et nostalgique à la fois, la Schatzalm à Davos. Au milieu de ce luxueux hôtel au pied des Alpes suisses, Sorrentino a placé deux vieillards, Fred (Harvey Keitel) et Mick (Michael Kane) qui flirtent avec les 80 ans. Chaque jour ils comptent le nombre de gouttes qu’ils arrivent encore à sortir de leur prostate. Sinon, chacun gère à sa façonne les cheveux gris, les lunettes visées sur le nez et son âge avancé: en tant que célèbre compositeur de «chanson simples » et chef d’orchestre heureux d’être à la retraite, Fred contemple pleinement la vie pendant que Mick réalisateur prolifique prépare son film testamentaire avec des scénaristes dévoués, mais en panne. Les deux hommes sont aussi confrontés aux problèmes de leurs enfants, dont les vies sentimentales sont compliquées… Tout autour une roue des personnages excentriques, parmi lesquels brille Brenda (Jane Fonda): elle est tout simplement sublime dans le rôle de la vieille diva hollywoodienne. 

NOTES CRITIQUES

Cette œuvre de Sorrentino joue avec l’ambivalence: comment observer à la fois la jeunesse et la vieillesse ?  Est-ce qu’on peut regarder dans deux directions temporelles en même temps sans loucher? Voilà l’exercice délicat et merveilleusement cinématographique auquel s’adonne le cinéaste. La réponse philosophique sort, peut-être, joliment formulée de la bouche de Fred lors d’une balade dans la merveilleuse nature qui entoure leur demeure. « C’est comme un regard à travers un télescope. Quand on est jeune, tout semble très près. C’est l’avenir. Mais quand on est vieux, le télescope se retourne et tout à coup tout semble très loin. C’est le passé ». http://www.rfi.fr

Youth jeunesse_0

Avec Sorrentino, c’est un délice de regarder comment de grands acteurs comme Harvey Keitel, Micael Kane,  Paul Dano, Jane Fonda et Rachel Weisz célèbrent leur métier en réfléchissant sur la vieillesse, la jeunesse et toutes formes de beautés. Et, c’est également un délice voir comment ils sont encadrés par la perfection formelle et l’esthétique raffinée mise en valeur par la grandiose photographie de Luca Bigazzi. Ces traits distinguent à l’immédiat le cinéma de Paolo Sorrentino parfois mal « accompagnés » par une attitude un peu trop excessive: plaire à tout prix. Hélas, il appuie trop fort sur le symbolisme au risque de tomber dans le maniérisme: un « vice » qu’on lui pardonne. Dal Pos Monica, 21 octobre 2017.

NOTE BIOGRAPHIQUE

paolo sorrentino

Paolo Sorrentino (Naples, 31mai 1960), fils d’un banquier et d’une mère au foyer, il perd à 17 ans ses deux parents dans un accident dû au gaz. À 25 ans, après avoir étudié pendant quelques années à la faculté d’économie et de commerce, il décide de travailler dans le monde du cinéma. En 1998, il participe à l’écriture du film d’Antonio Capuano, Les Poussières de Naples (Polvere di Napoli). Il commence également à réaliser des courts-métrages, dont L’amore non ha confini en 1998 et La notte lunga en 2001. Auteur de sept longs métrages, il est sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes dès son second film, Les Conséquences de l’amour. En 2011, il tourne pour la première fois en langue anglaise. Son sixième film, La Grande bellezza, obtient l’Oscar du meilleur film en 2014. Sa série télévisée, The Youg Pope, s’est vendue sur l’ensemble de la planète. Sa filmographie a été récompensée par nombreux prix.

Bonne séance à tous et à toutes!

 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

PROGRAMME “Les SAMEDIS du CINEMA ITALIEN” 2017-2018

Chers, chères Cinéphiles,

voilà ci-dessous le programme cinématographique 2017-2018 soutenu par le Vice Consulat Honoraire d’Italie à Douala en collaboration avec l’Institut Français, que nous remercions pour la disponibilité. Les 9 films seront à l’écran un samedi par mois jusqu’au en mai, toujours à 16h00, en langue italienne et sous-titrés en français. Ils seront également introduits par une brève présentation et parfois suivis d’un débat  en langue italienne( voir annotation en rouge suivant le titre du film).

ENTRÉE LIBRE et GRATUITE

Bonne séance. Et merci à chacun et à chacune de vous pour être avec nous: nombreux et passionnés!

cinema 2 1. Foto: Samedì 14 octobre. À l’écoute de l’introduction de “La Pazza gioia” de Paolo Virzì.

 

Cinema 3

                     2. Foto. Un public sympa: filles et gars à la sortie du film. 

 

cinema 1

                        3.Foto.  À la sortie: le public amusé.

PROGRAMME

23. 09.2017, “ MIA MADRE” de Nanni Moretti,  2015, 106’ min.,  drame – comédie

14.10.2017,  “LA PAZZA GIOIA”  de Paolo Virzì, 2016, 116’ min., comédie

04.11.2017,  “YOUTH” de Paolo Sorrentino, 2015, 118’ min., drame

16.12.2016, “1200 km di Bellezza” ,  de  Italo Moschini, 2015, 75’ min.,  documentaire

13.01.2018  “SI PUO’ FARE” de Giulio Manfredonia2008 , 111’ min., comédie

03.02.2017, “PERFETTI SCONOSCIUTI” de  Paolo Genovese  2016,  97’ min.,  drame-comédie. DÉBAT

03.03.2017,  “ Il PRIMO INCARICO”,  de Giorgia Cecere, 2011,  90 min., comédie DÉBAT

14.04.2017,  “ NESSUNO MI TROVERÀ”,  Egidio Eronico, 2016, ’75 min., documentario DÉBAT

05.05.2017, ” TUTTI I SANTI GIORNI” de Paolo Virzì, 2012, 102’ min., comédie, DÉBAT- CLÔTURE 

Ciao!

Monica

 

 

 

 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

Aller au cinéma? Pourquoi pas ?

#LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN#  14 octobre,16h IFDouala#

Chers, Chères Cinéphiles,

le cycle “Les SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN” 2017-2018 poursuit avec le film gagnant les Oscars italiens, le Prix David de Donatello 2017.  Chaleureux, amusant, intelligent!

Entrée libre et gratuite!

film2

Comédie dramatique de Paolo Virzì, Italie, France 2016,v.o. sous-titrée en français, durée min. 116’

SYNOPSIS

Pistoie, ville toscane au pied des Apennins abritant Villa Biondi, institut pour femmes atteintes de troubles mentaux. C’est ici que deux pensionnaires se lient d’amitié. La première, Mme la Comtesse Beatrice Morandini Valdirana (Valeria Bruni Tedeschi), évaporée dans ses chics dentelles, fait de la préservation exaspérée des apparences fastes sa forme propre de folie. À l’opposé, Donatella (Micalela Ramazzotti) est issue d’une famille modeste. Femme jeune et fragile: elle a la mort dans les yeux. Son corps maigre et tatoué témoigne d’une vie difficile. Dans un élan de liberté, Beatrice s’enfuit en emmenant avec elle Donatella pour trouver un peu de bonheur dans cet asile de fous à ciel ouvert qu’est le monde des gens «sains ».

NOTES CRITIQUES

Présenté à la Quinzaine des réalisateurs, Folles de joie soulève 10 minutes d’applaudissements.  Voilà, Paolo Virzì aux commandes d’un Thelma et Louise hystérique au sens clinique, brassant le rire et les larmes dans un grand tourbillon de mots, hésitant constamment entre ranger le grand bazar de vie et de cinéma que laissent derrière elles ses héroïnes, et se laisser contaminer. Dilemme insoluble que le sien: lorsque les actrices sont aussi merveilleuses, on ne sait plus s’il faut soigner ou laisser vivre avec leur mal ces folles à qui la folie va si bien. http://www.lemonde.fr, 14.05.2016.

La_Pazza_Gioia_05_cPAOLO-CIRIELLI1-1024x682

Récompensé par des nombreux David de Donatello, les Oscar italiens et des Nastri d’argento, le scénario de Folles de joie a été écrit avec la metteur en scène Francesca Archibugi. Ce road movie questionne avec délicatesse et ironie un sujet délicat: la folie. À la comédie se mêle le drame, au drame la fantaisie et l’espoir, celui nécessaire au souffle de la vie. Paolo Virzì aime ses personnages et leur offre un rôle taillé sur mesure dans lequel les deux actrices excellent, semblant se laisser gagner par la folie de ses personnages et les démons qui hantent son propre cinéma. Elles sont généreuses et retentissantes : chaque élément de la mise en scène est au service de leur bruyante vitalité. Mais, n’oublions pas les rôles joués par les patientes de l’institut de Montecatini dirigé par le psychiatre, Vito D’Anza, qui a fondé la compagnie théâtrale Mah ! Boh. Dal Pos Monica, 02. 10. 2016.

NOTE BIOGRAPHIQUE

52f12052ffbba681600b1379b4a8fa86-300x188

Fils d’un policier sicilien, Paolo Virzì né à Livourne en 1964 (Toscane) dans la ville natale de sa mère. Il cultive depuis son enfance la passion pour la littérature qui inspire ses scénarios. Diplômé au Centro Sperimentale di Cinematografia de Rome, Virzì révèle tout son talent depuis son premier film, La bella vita (1994) qui emporte nombreux prix. D’autres suivront. C’est le début d’une remarquable carrière d’un réalisateur doué d’une particulière capacité d’aborder des sujets sérieux avec une touche d’ironie.

2 commenti

Archiviato in Uncategorized

Nuovo Ambasciatore d’Italia a Yaounde

Il Vice Consolato Onorario d’Italia congiuntamente alla comunità italiana appartenente a questa circoscrizione esprimono al dott.  Marco Romiti, da oggi nuovo Ambasciatore d’Italia a Yaoundé,  sentite congratulazioni per il nuovo incarico nonché gli auguri di Buon lavoro. 

Romiti

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

Aller au cinéma? Pourquoi pas?

#LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN# 16hIFDouala #

Chèrs, Chères Cinéphiles,

le cycle ” Les SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN” 2017-2018 débutera avec un film et un cinéaste d’éxception: 

film1

 SYNOPSIS

Pendant que sa mère, Ada ( Giulia Lazzarini) est en train de mourir sereinement, sa fille Margherita (Margherita Buy) est totalement essoufflée: les va-et-vient à l’hôpital; les séances du tournage; la crise d’ados de sa fille et celle de son mariage. Mais elle ne panique pas: dans les alentours  il y a le « divo » américain Harry Huggins (John Turturro) avec son exubérance et son frère, Giovanni ( Nanni Moretti) qui lui donne un coup de main, en veillant sur leur mère. Réussira-t-elle à terminer le tournage de son film ?

 NOTES CRITIQUES

En concours au  Festival de Cannes 2015, le film sort presque les mains vides des prix. C’est une constatation très amère pour les Italiens qui seront réconfortés par le presse internationale. En effet la célèbre revue les » CAHIERS DU CINEMA » rend son verdict : Ma Mère c’est le meilleur film de l’année. La revue a également dédié un numéro monographique au cinéaste.

Couv-716-site-350x472

« […]. Moretti dans Ma mère est un instrument sourd, une basse, qui est présent et qui encaisse ; lui et sa sœur jouée par Margherita Buy, sont de chaque côté du lit de la mère comme un violon et un violoncelle. La musique d’Arvo Pärt accompagne un film  en créant une continuité d’émotions par le carillonnement de petits gestes, de mauvais rêves, de mots perdus.». www.cahiersducinema.com/produit/edito-716-novembre-2015.

Le12 ème film de Moretti raconte en clé tragicomique la difficulté à accepter la mort de sa propre mère et donc de nous-même. Dans les pays occidentaux la mort est désormais un tabou: évènement inamissible d’une culture célébrant à tout prix la jeunesse éternelle.  Les plans finaux de Nanni Moretti sont tout simples et tout simplement bouleversants ; il filme le visage de Ada qui rendre les armes d’une noble combat: celui de la mort. Ma Mère c’est une pellicule courageuse sérieuse et émotionnelle. L’émotion est à la fois offerte et gagnée: arrachée à la vie, recueillie par le caméra et restituée par des interprètes très remarquables.  Dal Pos Monica

 

NOTE BIOGRAPHIQUE

Nanni Moretti (Brunico 19 août 1953), est un réalisateur, scénariste et acteur. Il est également producteur, distributeur et directeur de salle via ses sociétés “Sacher Film”” et “Sacher Distribuzione”” et son cinéma le “Nuovo Sacher”. Éminente personnalité du cinéma européen, Nanni Moretti est connu pour avoir constitué une œuvre cohérente en développant une forme très personnelle d’autofiction qui alterne drame, satire et militantisme. Il joue dans tous ses films. Ses longs métrages fondent une chronique vaste et subjective de l’Italie politisée de l’après mai ‘68 et du début du XXI siècle. Auteur d’une considérable filmographie, le cinéaste est lauréat de l’ Ours d’argent du Festival de Berlin 1986 pour “La Messe est finie” et de la Palme d’or du Festival de Cannes 2001 pour “La Chambre du fils”. À la trentaine d’autres prix internationaux s’ajoute ceux  décernés par l’Italie parmi lesquels le Grand prix du jury à la Mostra de Venise 1981 pour “Sogni d’oro”.

 

2 commenti

Archiviato in Uncategorized

Cameroun et Ferrero

Ferrero

Si les entreprises sont présentes au Cameroun, les produits et services venant d’Italie pêchent encore par l’absence de promotion. Pourtant, les opportunités sont grandes à la fois pour les entreprises italiennes et camerounaises.

 

Yaoundé, Article de Beaugas-Orain Djoyum

Les Camerounais apprécient le vin à leur table. En 2013, le Cameroun était d’ailleurs classé comme premier importateur africain des vins de Bordeaux. En revanche, sur ces mêmes tables, le vin italien figure rarement. « Vous ne trouvez pas de vins italiens au Cameroun. Vous trouvez pourtant des vins français et sud-africains dans les rayons. Or, nous avons les meilleurs vins d’Europe et même du monde ! », commente Mauro Battistella, le consul d’Italie à Douala. Ceci faute de communication sur la qualité des vins italiens. « Pour un commerçant camerounais, quand il faut choisir entre un container de vin italien qu’il vend en six mois et un container de vin français qu’il vend en deux semaines, vous comprenez que le choix est très vite fait », explique le consul.

Pour lui, la raison est toute simple. Aucune entreprise n’a l’exclusivité de vins italiens et par conséquent, aucune promotion n’est faite pour vanter le produit : « Nous avons donc besoin d’entreprises qui font des actions et du marketing pour faire connaître nos produits. » Dans la même veine, la mode italienne n’est pas assez vantée au Cameroun ; si les chemises de marques Giorgio Armani, Versace, sont bien appréciées des Camerounais, aucune entreprise n’en fait la promotion.

« Discrète, mais efficace. » C’est ainsi que l’ambassadeur d’Italie au Cameroun, Samuela Isopi, qualifie les relations économiques entre le Cameroun et l’Italie. Quelque 70 entreprises italiennes actives dans les domaines de l’exploitation forestière et de la transformation du bois – Alpicam Industries est le plus grand investisseur italien – ; des bâtiments et travaux publics ; de l’agro-industrie, de la logistique et des transports et du télé-consulting sont établies au Cameroun. Pour la plupart, rappelle Mauro Battistella, ce sont des PME qui n’ont pas de très grandes ressources et investissent généralement sur leurs seuls fonds propres. « Ces PME italiennes sont très laborieuses, évoluent en toute discrétion, mais sont présentes dans tous les secteurs. »

L’année du lait

Pourtant, il existe de nombreuses opportunités d’investissement pour les produits et services italiens au Cameroun. Comme le secteur de l’hôtellerie : « Le business est tellement rentable que je ne comprends pas pourquoi même les entreprises camerounaises n’ont pas d’hôtels 3 étoiles à Bafoussam ! Les touristes qui s’y rendent, les gens qui y vont pour les deuils et funérailles ont besoin de cadre d’hébergement et de restauration. C’est un secteur qui peut intéresser les entreprises italiennes », indique le consul d’Italie.

Dans le domaine de l’agro-industrie, les opportunités sont également nombreuses. Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances, rappelle que le Cameroun a décrété 2016 l’« année du lait ». L’occasion de souligner qu’il est important d’augmenter la production du lait de vache et également d’assurer sa transfor­mation pour sa mise sur le marché national et même international. Ceci afin de garantir au Cameroun davantage de ressources financières.

Alamine Ousmane Mey, qui modérait le forum économique Italie-Cameroun tenu du 17 au 20 mars 2016 à Yaoundé, n’a pas manqué d’inciter les entreprises italiennes à explorer ce segment de marché. Mauro Battistella nous confie que le marché est porteur pour les entreprises italiennes : « Je sais qu’au Cameroun, il y a un grand cheptel. Mais on ne trouve pas de lait. Avez-vous déjà bu du lait frais produit au Cameroun ? Ceux qui produisent du yaourt le font avec du lait en poudre qui vient de l’Europe. Ce n’est pas du lait camerounais. C’est un secteur où il faut investir. »

Dans le domaine de l’agro-indus­trie, Ferrero a déjà implanté ses racines au Cameroun. Contrairement aux autres produits italiens, Kinder Joy et les autres produits du groupe sont disponibles dans les supermarchés et sont très recherchés, notam­ment par les enfants. L’entreprise, qui produit les chocolats Ferrero ou encore la pâte Nutella et les petites confiseries Tic Tac, fabrique les Kinder Joy dans son usine de Yaoundé. Depuis dix ans, l’usine transforme 800 tonnes de cacao par an et emploie 200 personnes.

Grands chantiers

À leur sujet, Claudio Olivero, le responsable Afrique et Moyen-Orient du groupe, indique que « la majorité sont des femmes qui font des travaux manuels, notamment la partie de l’assemblage des jouets insérés dans Kinder Joy. Cette politique d’emploi des équipes locales s’inscrit dans le cadre de l’entreprise sociale voulue par le fondateur Michele Ferrero. Cela dans le but de combattre le chômage. La même expérience, on l’a en Afrique du Sud, en Inde avec des acteurs locaux ».

Certaines entreprises italiennes sont au coeur des grands chantiers en cours. Notamment des infrastructures sportives et des logements sociaux. Ainsi, les préparatifs pour l’organisation des compétitions continentales de football, la CAN féminine en 2016 et la CAN masculine de 2019, préoccupe les autorités publiques. Notamment en termes d’infrastruc­tures sportives. Et, dans ce domaine, l’Italie se positionne. Le groupe italien Piccini a remporté en décembre 2015 le marché de construc­tion du prochain stade d’Olembé baptisé « Stade Paul-Biya » qui accueillera 60 000 spec­tateurs. Montant du marché : 165 milliards de F.CFA (251,5 millions d’euros). Le chantier sera livré dans 30 mois, promettent les Italiens. De son côté, l’entreprise Iveco a proposé de fournir des véhicules de transport urbain de masse. Ceci en vue de transporter les supporters durant les compétitions. Le pays connaît déjà des difficultés en matière de transport urbain. Des responsables de cette société ont rencontré le ministre des Transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o, en mars. En matière d’habitat, les Camerounais attendent avec impatience l’aboutissement du projet de construction des 10 000 logements sociaux. Ici encore, c’est un groupe italien, Pizzarotti, qui est à la manoeuvre avec Basics International, son partenaire stratégique au Cameroun. Les négociations se tiennent depuis 2012 et un accord commercial a été signé en mars entre le groupe et l’État du Cameroun pour la construction et la livraison de 1 000 logements sociaux, comme phase-pilote du programme gouvernemental de construction de loge- ments sociaux. Montant de l’investissement : 610,3 millions $. Le projet inclut la construc- tion de 61 équipements socio-collectifs, parmi lesquelles les écoles, les hôpitaux ou encore les infrastructures sportives. Paul Biya, lui, veut voir davantage les entreprises italiennes investir dans le secteur de l’agriculture, au fort potentiel, qui « doit faire l’objet d’une exploitation plus judicieuse, et d’une plus grande transformation locale », a indiqué le Président à son homologue italien Sergio Mattarella, en visite au Cameroun du 17 au 20 mars 2016.

TROIS QUESTIONS A

Claudio Olivero

Responsable Afrique et Moyen-Orient de Ferrero

Comment évaluez-vous l’expérience camerounaise, près de dix après vos premiers pas ?

L’expérience se déroule bien ; elle avait commencé il y a dix ans sur la base d’un projet d’entreprise sociale décidé par le fondateur du groupe, Michele Ferrero. Premièrement, il était question de développer des activités industrielles avec la production des produits finis. Kinder Joy est produit, vendu et exporté à partir de Yaoundé. Ces produits sont fabriqués au Cameroun pour le marché local et pour l’export dans les pays de la zone Cemac, et au Nigeria. La moitié des produits est faite pour être commercialisée au Cameroun et l’autre moitié est destinée à l’export. Deuxièmement, nous conduisons le volet transformation du cacao qui est par la suite exporté en Europe en direction des autres usines de Ferrero qui l’utilisent pour la fabrication de nos produits.

Vous achetez directement le cacao auprès des coopératives de producteurs camerounais que vous aidez à former. Comment l’achat s’effectue-t-il ?

Nous avons des experts agronomes qui viennent d’Italie. Nous avons regroupé les coopératives. Nous aidons 500 producteurs afin qu’ils obtiennent des productions de qualité. À long terme, notre action rendra la production des fèves de cacao plus viable. Notre défi, c’est de démontrer que si on travaille bien avec les coopératives, on peut parvenir à des productions rentables et de qualité supérieure. Ce projet peut se réaliser. Nos experts nous disent que la qualité de la production au Ghana et en Côte d’Ivoire est meilleure. Mais le projet au Cameroun est d’aider les agriculteurs à avoir un produit de meilleure qualité !

Dans le projet de relance de la filière cacao au Cameroun, quel est l’aspect qui vous intéresse le plus ? La qualité ! Les coûts d’achats ou d’export des fèves de cacao sont très importants. Mais la première chose à prendre en compte, c’est la qualité. Cela ne sert à rien d’avoir des coûts bas avec une qualité moindre. Le groupe Ferrero est mondialement réputé pour ses produits de haute qualité. Et on fabrique des produits de qualité avec des matières premières de qualité !

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized