Cycle du Cinéma Italien – JIMMY DELLA COLLINA

Le prochain rendez-vous du Cinema Italien est prevu pour Samedi 17 novembre 2012 à 16h00 à l’Institut Français de Douala où sera projeté le film JIMMY DELLA COLLINA.

ENTREE LIBRE

Résumé

Jimmy vit en Sardaigne, mais il ne travaille pas parce qu’il ne veut pas se plier aux rythmes de la raffinerie qui est la grande usine de la place.

Il tente un hold-up mais il est arrêté. Il passe ainsi de la prison pour mineurs à une communauté de réinsertion (qui existe vraiment et s’appelle “La collina”).

Ici il rencontre Claudia, une des collaboratrices du religieux qui a fondé la communauté; le rapport entre les deux jeunes est complexe, même parce que Claudia a un passé d’ancienne détenue.

Jimmy della collina, faisant partie du genre carcéral engagée, est un film qui essaye de décrire les parcours d’une certaine souffrance.

Critique

Inspiré d’un roman de Massimo Carlotto, Enrico Pau utilise cette histoire risquant de s’égarer dans un des nombreux courant psychosociologiques du cinéma. Mais il évite le piège et il réussit à faire de Jimmmy della collina un bon film : il refuse de formuler un quelconque jugement sur un garçon introverti, mais plein de vie, qui n’accepte pas de se voir moisir pour toujours dans une usine et qui, pour se révolter, entre dans le monde de la criminalité organisée.

Une communauté pour la réinsertion sociale dans un paysage époustouflant, un prêtre ferme, mais qui sait respecter les membres de la communauté, et une fille, sont les points de repère pour le nouveau départ de Jimmy.

Avec un clin d’œil au cinéma anglo-saxonne des années ’60, la rébellion de Jimmy, qui vient de son fort intérieur, est une non-acceptation de soi, de son entourage, du lieu où l’on est né et où l’on vit. Une révolte qui ne va pas contre un « système » indéfini, mais qui est une recherche, difficile et parfois incohérente, de soi-même et de son propre destin.

Jimmy della collina est un film mûr, porteur d’un regard jamais banal, ni stéréotypé, qui a quelques choses à dire sur le monde et sur la vie (Pietro Salvatori, Movieplayer.it).

Notes biographiques

Enrico Pau est né en 1956 à Cagliari (Sardaigne). Diplômé d’une maîtrise en Historie de l’Art, à partir de 1980 écrit et dirige plusieurs émissions radio pour la RAI (la Radiotélévision Italienne) de Cagliari. En 1996 il dirige son premier court métrage, tandis que son premier long métrage est en 2001 : Pesi leggeri (poids légers) – (source cinemaitaliano.info)

1 Commento

Archiviato in Uncategorized

Una risposta a “Cycle du Cinéma Italien – JIMMY DELLA COLLINA

  1. Someone necessarily assist to make significantly
    articles I might state. This is the first time I
    frequented your web page and to this point? I amazed with the
    research you made to create this actual publish extraordinary.

    Excellent process!

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

Connessione a %s...