RDV avec LES SAMEDIS DU CINEMA ITALIEN

simbolo repp itat

SIMBOLO IST FRANCESE

 

Chers, Chères cinéphiles

à l’écran le touchant film de Felice Farine,“Patrie“,  tourné à Turin: ville emblamatique à la fois de l’essor industriel italien après la deuxième guerre et de la crise économique actuelle .

ENTRÉE LIBRE ET GRATUITE !

SAMEDI 11 FÉVRIER 2017, 16H,  INSTITUT FRANÇAIS DOUALA

SELECTION OFFICIELLE ” JOURNÉES DES AUTEURS” FESTIVAL de VENISE 2014

patria-foto

v.o. sous-titrée en français, durée 87 min.

 SYNOPSIS

Turin, l’après-guerre est un de principal moteur du miracle économique. Turin, aujourd’hui: les usines ferment les portails et licencient les ouvriers. C’est une catégorie sociale obligée à des gestes éclatants pour faire entendre sa souffrance. Menacés par le chômage, Salvatore, Giorgio et leur collègue autiste grimpent sur la dangereuse tour de leur usine. Pendant que la nuit s’annonce et dans la désespérante attente de voir quelqu’un qui les voit, les trois compagnons révèlent leurs différents regards sur le monde. Et nous racontent les dernières trente années de vie du Beau Pays.

 CRITIQUE

Le sujet est tiré de l’essai « Patria 1978-2010 » du journaliste Enrico Deaglio. À l’écran trente ans des images: l’histoire des transformations économiques et sociales défilent accompagnées par les mots des trois protagonistes attendant une nouvelle aube sur la tour. Le film, soutenu par l’intelligent montage d’Esmeralda Calabrai, est dévorant, puissant et dur. Le répertoire s’est montré  magnifique, les acteurs se mettent à ton, la photographie de Turin est chirurgicale. Et, les dialogues suscitent un sourire.  […]

(Conchita De Gregorio, ‘La Repubblica’, 20 Febbraio 2015)

“Il s’agit d’une des pellicules les plus passionnantes et les plus signifiantes vues à Venise. Pourtant les trois personnages, si différent un de l’autre, semblent exprimer une hantise typiquement italien: la mémoire. Il y a toujours un air de doute dans le Pays : on pense que peuple on cache toujours quelque chose. Par sa part,  ce dernier a souvent la mémoire courte, car la vérité n’est lui pas toujours favorable. En toute cas, plus qu’un film sur le vide de mémoire, c’est un récit sur elle. […].  Fabio Ferzetti, «  Il Messagero »,  2 marzo 2015.

BIOGRAPHIE

Né à Rome en 1954, il reçoit une solide formation d’acteur théâtral qui a marqué le début de sa carrière. Homme éclectique, il consacre son temps aussi à l’animation, la photographie, les documentaires et le scénario.  Il est avant tout connu pour ses comédies telles que « Condominio » (1991), « Bidoni », premier film italien dont le montage est digital. Grâce à son interprétation dans « Condominio », il gagne son premier David di Donatello.  

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...