Archivi del mese: gennaio 2018

ALLER AU CINEMA? POURQUOI PAS!

 

“LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN”

Dans le cadre du festival, Je vous invite SAMEDI 3 FEVRIER 2018, 16h00 à l’IF de Douala. A l’écran une comédie brillante, amère et cynique dont la thématique nous concerne tous:  nos téléphones portables sont les gardiens de notre vie. Qu’est – ce qu’il arrive s’ils commencent à parler à voix haute en divulguant à nos amies nos textos, nos messages et nos photos? Un film imperdable récompensé par deux David de Donatello, un Nastro d’Argento et au Tribeca Film Festival. La présentation et le débat avec le public sont tenus par Mme Dal Pos.

Bonne Séance et a presto !

david di donatello                                                                                      tribeca film festival logo

“Chacun nous à une vie publique, une vie privée et une vie secrète”

Perfetti sconosciuti.jpg

SYNOPSIS

Ce soir-là, Eva et Rocco préparent le diner qu’ils serviront à leurs amis, en attendant ensemble l’éclipse de Lune: fleur de courgettes farcies, gnocchis, rôti et tiramisu. Le repas commence dans la bonne humeur : conversations plaisantes, gentilles moqueries et humour amical. Jusqu’au moment où Eva propose à tous de poser leur téléphone sur la table et de faire partager leurs messages, textos et appels, puisqu’ils se connaissent très bien et qu’ils n’ont rien à cacher. Le jeu commence, les secrets se dévoilent, les malentendus interviennent…

NOTES CRITIQUES

Ce thème a déjà été exploité dans de nombreux films: Carnage de Polanski, Cuisine et dépendances de Philippe Muyl, Un air de famille de Cédric Klapisch. Mais dans le film de Paolo Genovese il ne s’agit pas de régler ses comptes avec sa famille ou ses amis, mais plutôt de démontrer que l’on peut être un inconnu aux yeux de ceux qui nous connaissent depuis longtemps. Il s’agit peut-être de démontrer, aussi, que face à une culture occidentale régie par le respect à tout prix de la vie privée, chacun a une vie sécrète qui peut devenir très dangereuse: ces secrets sont détenus par nos portables.

 foto perfetti sconosciuti 1 per note critica.jpg

Paolo Genovese signe une comédie brillante, amère et cynique aux dialogues efficaces, avec des comédiens extraordinaires. Des sentiments différents nous emportent selon la dramaturgie: rire, émotion, empathie. Bien sûr, c’est une critique de l’addiction au téléphone portable comme moyen de faire surgir l’intime enfoui. En effet le diner se transforme en séance de psychanalyse collective. L’auteur termine son œuvre par un audacieux tour de passe-passe, le spectateur est en tout cas au courant de tous leurs secrets. Louisette Crombet, Le petitjournal.com, 13 janvier 2017, Dal Pos Monica 22 janvier 2018.

Le metteur en scène et son équipe des scénaristes portent à l’écran une comédie originale et compétitive à l’échelle internationale. Ils ont le mérite de ne tomber ni dans l’excès ni de tout ramener à la politique comme on a parfois l’habitude de faire dans la cinématographie italienne. C’est une comédie chorale avec des dialogues désabusés, mélancoliques et hilarants jouant le rôle de premier plan. Puis, on ferme le rideau devant le pouvoir destructif de nos « chers amis ». On assiste à des coups de scène, à des interprétations géniales. Et on écoute une belle mélodie de Fiorella Mannoia, une auteur-interprète des plus engagées. Dal Pos Monica, 22 janvier 2018.

NOTE BIOGRAPHIQUE

david2016-5-1000x600Paolo Genovese (Rome 22 août 1966) est metteur en scène et scénariste. Après avoir décroché une maitrise en communication, il débute sa carrière en tant que publicitaire. Puis, il se consacre au cinéma : un choix révélant toute de suite payant. Son premier court métrage tourné an 1998 avec Luca Miniero fut candidat au prix le plus important: le Davide de Donatello décerné par l’Accademia del Cinema Italiano. Après avoir tourné, La banda dei Babbi Natale (2010) et Immaturi (2011), deux grands succès au box-office, il se dédie à Perfetti sconosciuti (2016) le  plus récompensé de sa filmographie pour la mise en scène, le scénario et la bande sonore.

Annunci

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

ELEZIONI POLITICHE 2018 – ELETTORI TEMPORANEAMENTE ALL’ESTERO (ART. 4-BIS, LEGGE 459/2001): MODALITA’ PER L’OPZIONE

Gentili Connazionali,

Nel ricordarVi l’importanza del processo elettorale pongo alla vostra attenzione le informazioni pubblicate sul sito della nostra Ambasciata. In particolare,  vi ricordo che e’ possibile effettuare l’opzione di voto per i temporanei solo fino al 31 gennaio 2018.

ELEZIONI POLITICHE 2018 – ELETTORI TEMPORANEAMENTE ALL’ESTERO (ART. 4-BIS, LEGGE 459/2001): MODALITA’ PER L’OPZIONE

Sorgente: ELEZIONI POLITICHE 2018 – ELETTORI TEMPORANEAMENTE ALL’ESTERO (ART. 4-BIS, LEGGE 459/2001): MODALITA’ PER L’OPZIONE

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized

ALLER AU CINEMA? POURQUOI PAS !

LES SAMEDIS DU CINÉMA ITALIEN

 

Chères, chers Cinéphiles,

tout d’abord le Vice Consulat d’Italie Vous souhaite une Joyeuse Année 2018. Cette nouvelle année commence avec le film «Si può fare» de Giulio Manfredonia. Inspirée à une vrai histoire, cette comédie est amusante, émouvante et généreuse. Elle aborde avec intelligence la fragilité et la force de notre horizon psychique. Ne le ratez pas!  2 ” Si può fare” sera présenté par Mme Dal Pos Monica.

Je vous attends, Bonne Séance. Monica

SAMEDI 13 JANVIER 16H INSTITUT FRANÇAIS DOUALA

Si può fare .jpg

SYNOPSIS

Inspiré à une vraie histoire, «On peut le faire » est dédié aux 2500 coopératives sociales italiennes et à leurs 30.000 associés qui y travaillent. Milan, 1983. Nello (Claudio Bisio), syndicaliste un peu révolutionnaire et un peu tete brulée dirige l’association « Cooperativa 180 ». Il s’occupe de «fous» hors de la loi n. 180 (13 mai 1978) qui a révolutionné l’assistance psychiatrique hospitalière car Nello refuse le concept de l’assistanat, voilà pourquoi il met ses patients au travail parmi lesquels il y a aussi des poseurs de parquet. Chaque patient découvre son potentiel; se réapproprie de sa dignité et de sa liberté. 

 

NOTES CRITIQUES

“Si può fare” est un film émotionnel, surprenant et généreux abordant la maladie mentale avec les armes de la meilleure comédie: l’intelligence, la légèreté et le sourire sans oublier la douleur. Et sans cacher toute côté de la maladie. Claudio Bisio (Nello) est parfait dans la veste de syndicaliste ignare en psychiatrie, pourtant il comprend très bien les besoins que ses amis « fous » expriment par leur boulot. C’est ainsi qu’il débute sa petit révolution. Puis il y a un battalion d’acteurs géniaux capables d’incarner les doutes, les manies, les tourments et les élans de ces «fous» à lier. La réussite du film est due aussi à la fructueuse collaboration entre le metteur en scène (Giulio Manfredonia) et l’excellent travail du scénariste Fabio Bonifacci récompensé par le prix Nastro d’Argento 2009. Fabio Ferzetti, « Il Messaggero » 31 0ttobre 2008, Dal Pos Monica 31 dicembre 2017.

foto attori

Photo 1 à gauche: Nello (Claudio Bision), Dott. Federico Furlan (Giuseppe Battiston)

“Ne le ratez pas: il y a de quoi réfléchir, s’émouvoir et s’amuser. En somme il y a ce qu’il faut à une belle comédie. (…). Ce n’est pas de l’imagination, mais plutôt de la réalité : il y a quelques années le scénariste lut un article narrant l’expérience d’un syndicaliste et d’une association dans le Departement de Pordenone. Il ne s’agissait ni d’un conte de fées ni d’une utopie, mais plutôt d’une constatation: et, oui si on veut on peut le faire. ” (Paolo D’Agostini, ‘la Repubblica’, 31 ottobre 2008). Traduction, Monica Dal Pos.

NOTE BIOGRAPHIQUE

foto regista

Photo 2: Giulio Mafredonia

Giulio Manfredonia (Rome 3 Novembre 1967) est metteur en scène et scénariste. Neveu du réalisateur Luigi Comencini débute comme réalisateur en 2001 avec la comédie «Se fossi in te» après des expériences en tant que aide réalisateur.  

 

 

Lascia un commento

Archiviato in Uncategorized